Yakitori Tsukune, délicieuses brochettes japonaises

Dans la cuisine japonaise, le kushiyaki désigne des aliments grillés sur des brochettes. Le mot kushiyaki (串 焼 き) est littéralement un mot composé du kanji pour brochette () et grill (). On peut griller de la viande et des légumes (champignons, poireaux, poivrons, …).
Dans la pratique, cependant, la grande majorité des aliments kushiyaki sont des morceaux de poulet, et dans ce cas ils sont appelés « yakitori »  (焼 き 鳥), ce qui se traduit par « poulet grillé ».
Parmi ces yakitori, dont chaque morceau doit avoir la taille d’une bouchée, Tsukune, plat très populaire, vient du verbe « tsukuneru » qui signifie « malaxer puis modeler ».
les Tsukune sont de petites boulettes de poulet auxquelles on ajoute des épices, un jaune d’œuf et de la maïzena. Ces boulettes sont cuites soit dans un bouillon de poulet avec des légumes (dit aussi nabe, pot-au-feu japonais), soit comme dans cette recette, sous forme de brochettes « yakitori » avec de la sauce soja douce.

Recette pour 4 personnes

Ingrédients pour les YakitoriIngrédient pour Tsukune
2 cuisses de poulet (*) (environ 500g )
1 jaune d’œuf
1 c à c de gingembre
2 c à s de maïzena
2 c à s de panko (ou chapelure)
2 c à c de sauce Yakitori
1 petit gousse d’ail
de la coriandre (ou le vert d’un oignon nouveau)
(*) : ne jamais prendre du blanc de poulet car les boulettes seraient trop sèches et perdraient leur moelleux;

Ingrédients pour la sauce Teriyaki (**)
3 c à s de mirin (saké doux et sucré) – 120 g
1 c à s de maïzena (10g)
4 c à s  de sauce Soja (120 g)
4 c à s  de cassonnade (50 g)
2 c à s  de saké
(**) : si vous n’avez pas le temps de faire la sauce, vous pouvez aussi utiliser la sauce Yakitori directement.

Préparation
Sauce
Mélanger tous les ingrédients (sauf la maïzena) dans une petite casserole et faire chauffer à feu moyen. Dans un bol verser un peu de ce mélange et incorporer la maïzena pour bien la diluer. La verser dans le reste de la sauce, faire chauffer jusqu’à obtenir une sauce onctueuse et bien épaisse. Réserver.

Brochettesrecette Tsukune
Le plus long c’est de préparer le poulet : retirer la peau, désosser les cuisses de poulet. Découper la viande en morceaux sur une planche à découper, en vous assurant que tout le matériel utilisé soit bien propre.
Supprimer au maximum les tendons les plus gros et assurer vous qu’il ne reste pas de cartilage. Vous venez de faire le plus dur !

Mixer les morceaux de poulet avec l’ail. Dans un saladier verser le hachis, ajouter le jaune d’œuf, la sauce yakitori, la coriandre, le gingembre. Bien mélanger le tout.

Ajouter la maïzena, et bien mélanger de nouveau. La préparation doit être un peu compacte et pas trop collante. Pour former les boulettes, passez vous les mains sous l’eau.

Faire chauffer de l’huile dans une poêle et faire cuire les boulettes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Mettre 3 à 4 boulettes sur des petites brochettes en bois et napper les de la sauce. Faire réchauffer au four et servir avec du riz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.